> accueil > actualites golf > race to dubai 2015 - revoilà rory mcilroy

Race to Dubai 2015 - Revoilà Rory McIlroy

Publié le 01/12/2015, par C.G.V.

Victoire de Rory McIlroy de ce Race to Dubai 2015

Nouvelle victoire de McIlroy à l'issue de la saison 2015 du Race 2 Dubai
crédit photo: D.R.

Pour la seconde année consécutive et la troisième fois, Rory McIlroy remporte la Race to Dubai, confortant par la même occasion sa domination sur le Tour européen. Même s'il n'a pas amélioré son palmarès majeur cette saison, l'Irlandais du Nord demeure sur le podium mondial, à portée de wedge de ses meilleurs ennemis, l'Américain Jordan Spieth et l'Australien Jason Day.

Un Rory privé de Bristish Open...

On dit souvent que les footballeurs jouent les chochottes lorsqu'ils se tordent de douleur après un tacle appuyé, en attendant le coup franc « mérité »... En ce début juillet, Rory McIlroy n'a pas fait semblant en jouant au foot avec ses copains près d'une plage d'Irlande du Nord. Rupture du ligament talo-fibulaire de la cheville gauche et au moins six semaines avec une attelle...
Dur, dur de faire l'impasse sur le British Open lorsqu'on est attendu à St Andrews en tant que « defender », Rory allait suivre le British à la télé ! Heureusement pour lui et même s'il n'avait pu faire mieux que 4e et 9e au Masters et à l'US Open, regardant Jordan Spieth s'imposer lors des deux premiers Majeurs, Rory avait déjà accroché deux victoires à son palmarès au printemps.
Début mai, il remportait le Cadillac Match Play face à l'Américain Gary Woodland et deux semaines plus tard le Wells Fargo Championship, toujours aux États-Unis. Mais lorsqu'on est sur le podium mondial, que l'on a vingt-six ans et que l'on joue des deux côtés de l'Atlantique en alternance, on n'a qu'une envie : remporter des Majeurs.

Une saison terminée en beauté pour McIlroy

Alors 2015 restera comme une « presque » mauvaise année ! Façon de parler pour celui qui termine la saison dans le fauteuil très envié de vainqueur de la Race to Dubai. Revenu à la compétition sur une jambe pour disputer l'USPGA Championship où il défendait également son titre, Rory n'a pu que regarder l'Australien Jason Day triompher, incapable de se mêler à la lutte pour le titre.
Au terme des PlayOffs de la FedEx Cup (la fin de saison américaine), il pouvait revenir en Europe pour défendre sérieusement sa place de numéro un européen lors des Final Series disputées en Turquie, en Chine et à Dubaï.
Affûté comme un rasoir, Rory allait monter en puissance pour arriver au top de sa forme sur le gazon du Earth Course de Jumeirah lors du DP World Tour Championship. Sixième le jeudi soir, quatrième le vendredi, deuxième le samedi et vainqueur le dimanche ! Qui n'a jamais rêvé d'une telle progression, que ce soit face à l'élite mondiale ou dans l'anonymat du monde amateur ? Cette victoire face à l'Anglais Andy Sullivan – leader des 2e et 3e tours - qui tel un pitbull n'a jamais rien lâché lors de la partie dominicale est à montrer dans toutes les écoles de golf. Des drives d'une puissance exceptionnelle (une moyenne au delà de 300 yards), des approches d'une précision chirurgicale et un putting de rêve, tous les ingrédients étaient réunis dans les mains de Rory McIlroy pour qu'il termine l'année en beauté et avec le sourire au côté de sa nouvelle fiancée Erica Stoll. Une jeune Américaine en charge des relations avec les joueurs sur les tournois du PGA Tour. Voilà quelqu'un qui s'implique dans son travail...

Avec en ligne de mire de la prochaine saison une Ryder Cup sur le sol américain, et le retour du golf aux Jeux olympiques, il y a fort à parier que Rory McIlroy sera en forme dès le mois d'avril pour essayer de remporter le Masters, le seul Majeur qui manque encore à sa panoplie de super-héros aux yeux de sa blonde !

Les jeunes Challengers de la saison 2015

Mais cette saison passionnante a dévoilé le talent d'autres jeunes pépites, des joueurs toute juste arrivés du Challenge Tour ou en pleine éclosion parmi l'élite. Tout d'abord Andy Sullivan, le challenger de Rory à Dubaï. Cet Anglais de 28 ans, arborant un éternel sourire, a décroché la timbale à trois reprises cette année, deux fois en Afrique du Sud et une fois au Portugal. Ce garçon maîtrise son putting sous pression comme personne, un atout qui pourrait lui être utile s'il se qualifie en Ryder Cup. Un autre espoir britannique âgé de 21 ans n'a pas fini de briller.
Vainqueur du British Masters, Matthew Fitzpatrick a également engrangé une place de 2e en Suisse et terminé quatre fois 3e cette saison.
A 28 ans, Danny Willett n'est plus un inconnu mais ses performances en 2015 l'ont téléporté vers un nouveau Monde... Avec deux victoires et plusieurs accessits, il s'est ouvert les portes des Majeurs comme des WGC, source de gains garantis. Il y a fort à parier que si ces joueurs entament la saison prochaine sur le même ton, on les retrouve à Hazeltine sous les ordres de Darren Clarke en septembre prochain, encouragés par des « Go Europeeeee » repris en choeur !

Il n'a aucune chance de connaître les émotions de la Ryder Cup... Et pour cause, il est Sud-Coréen ! Mais celles des dimanches endiablés d'un Majeur sont tout à fait à la portée de Byeong Hun An, un garçon issu du Challenge Tour qui pour sa première saison sur le Tour européen s'est offert une victoire lors du BMW PGA Championship à Wentworth devant un public londonien conquis par son aisance et sa bonhomie. Si les Coréennes dominent le golf féminin, An pourrait bien ouvrir la voie vers l'Europe à ses compatriotes qui se sentent un peu à l'étroit en Asie. Après Y. E. Yang, vainqueur de l'USPGA Championship à la barbe de Tiger Woods en 2008, Byeong Hun An sera-t-il le prochain Asiatique majeur ? En tout cas, il sera au départ des grands rendez-vous de 2016...

De quoi passer encore de belles soirées scotchés devant la télé ou Internet à supporter de grands champions, les dignes héritiers d'un Tiger Woods d'ores et déjà désigné comme vice-captain de Davis Love III pour la prochaine Ryder Cup. Une page semble d'être définitivement tournée...

Claude GRANVEAUD-VALLAT

Faites part de votre avis

Objet
Votre commentaire

Actualités Golf - Archives

  2013 | 2012 | 2011-07 | 2011-06 | 2011-05 | 2011-04 | 2011-03 | 2011-02 | 2011-01 | 2010-12 | 2010-11 | 2010-10 |
  2010-09 | 2010-08 | 2010-07 | 2010-06 | 2010-05 | 2010-04 | 2010-03 | 2010-02 | 2010-01 | 2009-12 |





Alstom open de France 2015

parcours golf 2

   

© Copyright Golftour-passion 2010-2016